image_pdfimage_print

En traversant la plaine le vent souffle en furie

Ainsi que tout du long d’une fièvre nourrie.

Peut-on rêver plus beau tourment

Que ce tumulte des éléments ?

 

Le 16. 02. 2020.

C.B.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.