Après les morts

En leur oubli les morts ont froid
De ce frisson qui me va droit.
Je les sais seuls en nul ailleurs
Abandonné au temps fouailleur.

Je cherche pourtant après les morts
Comme s’ils donnaient du sens encore
A ce qui fut de leur séjour
Loin de l’espoir de tout retour.

Le 28 novembre 2019 C.B.