Ce charme sans visage

image_pdfimage_print

Je ne la vois que de cheveux. C’est un portrait en devenir, tout en profil, mais de ce charme sans visage, de ce retrait qui est de ruines au regard de l’approche. Une toute autre à la rue qui se dérobe. Elle en emmène de ce moment qui la suivra sans qu’elle en sache, accrochées aux ailes de l’oubli.

                                                                                                                                                                                                                                     Les 11 et 12 mai, La Rochelle

 C.B.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.