Elle ne s’invente que pour le charme

J’aime ma mère depuis sa mort comme l’on aime une âme défunte. C’est à dire que je prise son ombre quand elle me cherche en mes mouvements. Elle me protège par ce lien né entre nous très au delà de la naissance. Je la sais mienne sans qu’elle me manque car je la crée par ma pensée. Elle ne s’invente que pour le charme.

Le 5 septembre 2020.

C.B.