La clef des ruines

image_pdfimage_print
christopheruines

Christophe, autoportrait

Savez-vous qu’en vrai j’ai perdu la clef qui mène à mes ruines ? J’ai perdu la clef du chantier où se démolissent mes pensées ratées, et mes rêves enfouis ne peuvent les remplacer, même si je fouille en mon passé. Je n’ai que du neuf en stock à vous proposer, et avec ça je manque au vieux de ma personne. Je suis un homme sans ruines loin de mes bases. Je suis un homme sans rimes loin de ses phrases. Je suis un homme qui cherche son œuvre usée hors de la place des musées. Je suis un chercheur de l’avant qui de l’histoire est un fervent. Mais comment me réintroduire en ce qui fuit en coup de vent ? Je cherche la clef de ce qui reste.

                                                                                                                          Le Le 24 mars 2016.
            C.B.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.