Le fruit des songes

image_pdfimage_print

 

Cachée derrière les toits la lune se profile
Comme si en cette nuit elle cherchait son profil.
Cette soeur, de mes songes, accueille le secret,
Et ce du plus abstrait à des aspects concrets.
Elle est au fond du ciel cette lune voyageuse
Du théâtre de l’écrit une grande pourvoyeuse.
Elle puise en mes pensées la suite à ses histoires
Qu’elle raconte après à tout un auditoire.
Je suis sous la dictée de sa pleine influence
Et j’en écris la nuit, par là où tout commence.
Elle m’accompagne le long de ce calme des heures,
En fidèle et en muse, en camarade, en soeur.
L’on me juge paresseux, mais c’est mal me connaître,
Car avec la cafarde, je suis à la fenêtre,
Je suis à la croisée, là où le monde s’invente
Sous le trait de ma plume, et sans que je m’en vente.
Avec ce fruit des songes que je promène en moi
Je vis comme animé par une sorte de foi;
Une force de l’ailleurs où un couple se construit
A croire que du silence notre fiction s’instruit.

Le 21. 12. 2020. C.B.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.