Mais d’autres rêves s’y lovent en ce jardin de nuit

image_pdfimage_print

Assis sous un clair de lune je fume la bouffarde
Comme si je m’inspirais de ce ciel de cafarde.
A mes songes elle s’invite pendant que je suis seul,
Elle n’est pas du genre à vous faire la gueule.
Excepté que je sais ne pas être l’unique
Pour lequel elle déploie toute sa mécanique.
J’aimerais de la lune être propriétaire
Comme si de son âme elle me vendait des terres.
Mais d’autres rêves s’y lovent en ce jardin de nuit
Des rêves que je fais miens où le monde me suit.

 

Le 15.08.2020. C.B.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.