Surplus

image_pdfimage_print

Je n’ai plus trace de nos émois à tous les deux,
Et je me retrouve là, en vrac, tel un merdeux.
Je n’ fais plus face à ton désir en homme ardent,
Si bien que j’en ai peur, je me sois mis dedans
Ainsi qu’au jeu de cartes,en ne te plaisant plus.
Je ne suis en ta vie rien qu’un pesant surplus.

Le 17 août 2022.
C.B.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.