Un parfait inconnu

image_pdfimage_print

De vous, je suis un parfait inconnu, et ne vous en déplaise, j’aimerais le rester, quoi que je passe du temps à vous courtiser, mais vous êtes et demeurée inaccessible. N’est-ce pas souhaitable que cela soit l’état de nos relations ? J’aimerais que vous cessiez de me suivre, ainsi que je vous ai vu le faire par des fois, le long de mon chemin. Je n’ai pas besoin de votre reconnaissance, au risque de vous fâcher. Vous valez beaucoup mieux que de vous attacher à moi, et ma maison n’est pas accueillante pour des parties fines entre nous. Je ne suis pas votre genre, et vous fixer rancard nous décevrait tous les deux. Et puis, entre nous, là encore, la mort cultive d’autres gloires qu’un parfait inconnu.

LE 8 décembre 2022.
C.B.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.