image_pdfimage_print

Lady Cantagrel

-Moi qui veille sur toi… lui dis-je.
-Tu ferais mieux de me protéger, tu te rendrais plus utile. Ça se prouve, quand on aime une femme.
-Mais je te consacre mes écrits où tu apparais sous les formes les plus variées. Ça n’est pas une preuve suffisante ?
-Je devrais te remercier pour ce déballage de prose en mon honneur ?
-À qui veux-tu que je la dédie ?
-Mais t’as pas le choix d’autres que moi ?! Ça manque pas pourtant. Je t’en prie, ne te prive pas. Alerte les troupes de l’appel d’offre. Je puis t’aider en cette démarche; que je sois plus ton honorée.
-Tu veux que nous effectuions un stage sur les ruines de nos relations ? C’est ça ton souhait profond ?
-Alors, à propos de ruines, le  jour où tu m’en dégotes de choucardes, tu me préviens en urgence. Parce que je suis preneuse. Je veux que tu m’emmènes voir si les amours y poussent mieux qu’un peu partout. Tu ne le souhaites pas ?
-Tu tiens à être instituée Muse des Ruines à la place de Lady Cantagrel ?
-Tu ne bites guère vite mon vieux ! Je veux que les ruines de ton invention révèlent celles de  ma vie.

Le 14 août 2017. C.B.