Avec moi

Tu veux plus être avec moi, mais ça n’est pas réciproque.
Est-ce pour cela que l’on doit s’adresser au proc’ ; ou con-
tinuer dans la provoque ? Tu ne veux plus de moi, mais moi
je veux de nous… C’est avec ce constat que nos histoires
poursuivent de ne se rencontrer qu’en âmes aux plaies vives.

Le 8 janvier 2023.
C.B.

À d’autres….

La solitude ne se partage pas. N’essayez en aucun cas de refiler la votre à d’autres.
Il n’y a pas de compatibilité entre la votre et celles qui habite votre prochain.
La solitude ne se compare pas. Il vous faut l’accepter comme le double de votre his-
toire, attachée à ne pas se commettre avec l’espoir.Elle est la reine qui vous oblige
à ne pas vous mentir. Sans la solitude, il n’est pas de possibilité de se dépasser au
sein du rien.

Le 17 janvier 2023.
C.B.

Des milliers d’anonymes

Que sont mes personnages créés là où je vais, autres que des anonymes ?
Ils suivent le vent de l’âme. Ils sont mes habitués…. Ils n’attendent pas la gloire
des grandes renommées des héros de roman. Ce sont ceux de la rue dont la mise en valeur
correspond à ma plume. Ils reviennent de la mort comme d’un voyage au large.

Le 8 janvier 2023.
C.B.

En un coin de nuit

Pourtant, je ne suis pas en un quelconque deuil
Mais je vois que mon âme verse ses larmes à vue d’oeil.
Elles puisent à ce tourment d’être en mon coin de nuit
Où personne ne s’amène de minuit à minuit.
Je suis seul en ma nuit d’où je ne peux parler
Qu’avec les mots perdus d’un silence isolé.

Le 31 décembre 2022.
C.B.

A ma grand-mère

Caché sur la lande avec mon clébard, je vois passer la charrette tirée par deux chevaux
et parcourant le temps,où ses passagers ramassent les défunts pour se les allier. Ils
m’ont pas reniflé entre les ombres de la nuit, et je me demande pourquoi ça me tombe sur
le paletot de me taire au défilé de la camarde ; comme si je me trouvais en son secret.

Le 19 décembre 2022.
C.B.

Rendez-vous

Tout d’un coup, je les vois tirés sur un bout de toile qui se déchire même pas.
Ils s’acharnent, mais ça résiste à tous, ligués par l’effort. Ça donne pas de
signes de faiblesse. Ça use l’énergie qu’on déploie contre. Et puis ça se finit
par tout ce que l’on charge en lui,le désespoir, qui se nourrit de nous,
comme s’il fixait son rendez-vous….

Le 16 décembre 2022.

C.B.

Les défunts

Les défunts n’ont pas d’âge, car ils sont de l’ailleurs,
Aussi profond qu’on plonge au coeur de leur histoire.
Ils sondent les âmes ouvertes, comme de nous les veilleurs
Et peuplent ainsi l’espace que forment nos territoires.
Les défunts n’ont pas d’âge; ils savent où nous trouver,
Parce que de nos âmes ils ne peuvent se priver.

Le 15 décembre 2022.
C.B.

La lune

La Lune qu’on cherche mal dessinée
Est une âme à nos destinées…
La lune se trouve un amoureux
Un qui lui ouvre un nid pour deux.
La lune derrière ses nuages m’emporte
Sur le soupir des âmes mortes.

Le 9 décembre 2022.
C.B.

Un parfait inconnu

De vous, je suis un parfait inconnu, et ne vous en déplaise, j’aimerais le rester, quoi que je passe du temps à vous courtiser, mais vous êtes et demeurée inaccessible. N’est-ce pas souhaitable que cela soit l’état de nos relations ? J’aimerais que vous cessiez de me suivre, ainsi que je vous ai vu le faire par des fois, le long de mon chemin. Je n’ai pas besoin de votre reconnaissance, au risque de vous fâcher. Vous valez beaucoup mieux que de vous attacher à moi, et ma maison n’est pas accueillante pour des parties fines entre nous. Je ne suis pas votre genre, et vous fixer rancard nous décevrait tous les deux. Et puis, entre nous, là encore, la mort cultive d’autres gloires qu’un parfait inconnu.

LE 8 décembre 2022.
C.B.

Mémoire vive !

Seul au bord de la nuit dont je fais mon domaine
Me viennent de partout des ombres qui se promènent.
Ce sont des familiers arrachés à l’oubli,
Que la brune revigore, et le jour affaiblit.
Ce sont tous ces contacts qui pour moi se ravivent
Comme s’ils constituaient toute ma mémoire vive !

Le 01.12.2022.
C.B.