image_pdfimage_print

mais je m’aime bi

Je me courrais pas après dans la rue, mais je m’aime bien. Je m’apprécie pour tout vous dire. Et vous ? Avez-vous une quelconque attirance de vous qui vous fait désirer l’amour de soi ? Je puis vous organiser une petite rencontre à deux sur les ruines de vos illusions. Vous serez pas déçu. Ca s’impose de se regarder ailleurs qu’au fond d’une glace et de s’y voir à nous plaire.

Le 5 juin 2017. C.B.