image_pdfimage_print

Tout est en ruine

Tout est en ruine satinée d’humide moussu. Gagné par l’onde sombre de l’étang. Tout craque de somnolence  active, et à Mathilde et à moi l’idée nous vient que ça relaie la voix entendue. L’on en cause à nouveau et voici notre plan :  interpeller notre hôte. A quel moment ? En dehors des repas on ne le croise guère. Il semble disparu de la vie de l’endroit par séquences… Impossible à nous de le trouver. Et ça n’est qu’au terme de plusieurs heures de traque pour ainsi dire qu’on le repère enfin, passamment en nage.

                                                                                                                                          Le 12 janvier 2014.

                                                                                                                                                        C.B.